Vous êtes ici : Accueil > Votre Chambre 40 > Toutes les actualités

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Intempéries - Eleveurs bovins : quelle culture fourragère semer prochainement ?

parcelles après la pluie

Suite aux intempéries vous avez déjà bien entamé vos stocks de fourrages et vous avez peut-être des parcelles à semer ou à resemer. Dès que la météo le permettra, nous vous conseillons de semer ....

Les pluies incessantes et les inondations de ces dernières semaines ont de nombreuses conséquences sur la production fourragère (foins sous l’eau, vasés, versés, animaux alimentés à l’intérieur sur stock comme en hiver, maïs noyés, à resemer, parcelles non semées, mauvais rendement  sur cultures dérobées,….

Semer ou resemer dès que possible

Pour les parcelles non semées ou celles à resemer où la culture est détruite par les inondations, nous vous encourageons dès que les conditions météo permettront, à les semer (ou resemer)  afin de reconstituer des stocks fourragers pour l’automne ou l’hiver prochain.

Deux types de fourrages à privilégier

L’expérience de l’année 2013 nous a montré qu’il y avait deux types de fourrages à privilégier pour des semis de fin juin, début juillet  :

  • Le maïs ensilage pour les semis de juin avec un itinéraire simplifié et des variétés semi-précoce ayant un indice compris entre 320 et 360 permettant d’atteindre en théorie 32 % de Matière sèche au 25 octobre.
  • Le sorgho fourrager qui se valorise en pâture  à la hauteur minimale de 50 cm (type : sudan-grass), ou  en ensilage ou en enrubannage (type : sorgho hybride).
    Le sorgho est une plante de chaleur productive en été.
    voir les plaquettes techniques ci-contre.


Il existe d’autre types de cultures, à implanter fin juin-début juillet mais pour lesquelles les retours d’expériences sont moins favorables :  autre type de sorgho, moha, millet, choux, colza….