Vous êtes ici : Accueil > Votre Chambre 40 > Toutes les actualités > Les Sésamies attaquent le maïs

Les Sésamies attaquent le maïs

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
attaque de sésamie sur maïs

Le risque de sésamies est très élevé actuellement. Nos conseils pour choisir une stratégie de lutte.

Le stade «baladeur» des larves est atteint dans tous les secteurs. De nombreuses parcelles ont été fortement touchées notamment dans les Landes.

Pression actuelle

Le bulletin de Santé du Végétal permet de situer les pics de vol en fonction des conditions de l’année grâce au modèle NONA et un réseau de pièges.

Rappelons que le piégeage permet uniquement d’établir une prévision des dates optimales de lutte adaptées aux conditions de l’année. Le nombre de papillons capturés n’est malheureusement pas un indicateur de l’intensité des attaques à venir…

Ainsi, le stade baladeur est atteint sur tous les secteurs. A partir de la semaine 25, le vol sera terminé sur les secteurs les plus précoces.

Dans les Landes, 100% du vol de 1ère génération de sésamies est attendu autour des 14-18 juin en Haute Lande, 19-25 juin en Tursan et 20-23 juin en Chalosse.

 

Choisir une stratégie de lutte

La 2ème génération de foreurs provoque les principaux dégâts économiques et sanitaires. Mais la lutte contre cette génération nécessite des moyens adaptés (enjambeur) ou spécifiques (comme les trichogrammes contre la pyrale).

La lutte contre la 1ère génération est plus facile à mettre en œuvre car elle peut être réalisée avant le stade limite de passage du tracteur. Mais pour être efficace, cette stratégie doit être mise en œuvre collectivement à l’échelle de grands bassins de production. Son objectif est de réduire le potentiel de population de deuxième génération. Néanmoins, l’efficacité de cette stratégie repose beaucoup sur les conditions climatiques plus ou moins favorables au taux d’accroissement des populations entre la première et la deuxième génération.

 

Quel produit choisir ?

La période optimale d’application d’un produit insecticide en végétation est indépendante du stade du maïs, elle doit suivre l’évolution des stades de développement des insectes foreurs.
Plusieurs protections sont disponibles, selon les stades-cibles : Pyréthrinoïde (nombreuses spécialités commerciales), chlorantraniliprole (Coragen) ou autres produits avec action larvicide sur sésamie.
Les substances actives étant non systémiques, la période d’application du produit doit être ajustée en fonction de la cible. Dans un objectif sésamie : application une semaine après que 50 % du vol de sésamie ait été réalisé. Cette date correspond au stade où les jeunes larves (dites « baladeuses ») colonisent les pieds voisins du pied porteur de la ponte.
Dans tous les cas, une stratégie de traitement en deux applications (espacées de 10-12 jours) apporte une meilleure efficacité (sous réserve du respect de la réglementation).

 

Retrouver le bulletin BSV complet du 11 juin 2020