Vous êtes ici : Accueil > Formation > Transmettre son savoir faire

Transmettre son savoir faire

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Accueillir des stagiaires scolaires

C'est permettre à des jeunes de découvrir les métiers de l'agriculture par une expérience sur le terrain.

  • Conditions : intégration à un cursus pédagogique
  • Durée : maximum 6 mois (sauf cas particuliers), consécutifs  ou non

  • Rémunération :
    stage inférieur ou égal à 2 mois : pas d'obligation de rémunération
    stage supérieur à 2 mois : rémunération obligatoire

  • Contrat convention :signature d'une convention tripartite (établissement d'enseignement, entreprise d'accueil et stagiaire)

  • Volet social (charges, couvertures) :  les sommes versées aux stagiaires ne donnent pas lieu à assujettissement  dans la limite  de 15% du plafond horaire de la Sécurité Sociale par heure de stage effectuée.

Accueillir un jeune voulant découvrir votre métier ou tester un futur apprenti

C'est faire découvrir  votre métier, votre exploitation à un jeune,
Découvrir en amont un jeune que vous pensez prendre en apprentissage

  • Conditions : stage à destination de tous les scolaires pendant les vacances scolaires
  • Durée : 1 à 5 jours maximum, possibilité de faire plusieurs Pass Métiers

  • Rémunération : aucune
  • Contrat convention :  convention tripartite (l'entreprise accueillante, le jeune ou son responsable légal, la Chambre d'agriculture).
    La Chambre d'agriculture centralise les attestations d'assurance et valide la convention.

Devenir maître d'apprentissage

Permettre à des jeunes d'obtenir un diplôme par alternance

  • Conditions
    . Etre titulaire d'un diplôme équivalent à celui préparé par l'apprenti et 2 ans minimum d'expérience professionnelle dans le domaine,

    . ou avoir 3 ans minimum d'expérience professionnelle dans le domaine préparé par l'apprenti si vous n'avez pas de diplôme correspondant et avoir l'avis favorable du recteur ou de la DRAAF ou de la DRJSCS.
  • Durée :
    . Varie en fonction du diplôme préparé, en moyenne 2 ans
    . Temps de présence en CFA : 2 à 3 semaines/mois, sur 10 mois/année de formation
  • Rémunération : Varie en fonction de l'âge de l'pprenti et de l'année de formation : 25 % à 93 % du SMIC ou SMC.

  • Contrat convention :  Etablissement d'un contrat d'apprentissage, visé par le CFA et soumis à l'enregistrement de la Chambre d'agriculture.
  • Volet social (charges /couvertures) : Possibilitéd'exonération de certaines cotisations sociales patronales et salariales en fonction de l'effectif de l'entreprise.

  • Aides à l'employeur : pour les TPE - 11  salariés
    . Aide régionale : 1 000 €/année de contrat
    . Aide recrutement 1er apprenti ou apprenti supplémentaire : 1 000 € pour 1ère année de contrat
    . Crédit d'impôt : 1 600 € pour la 1ère année de formation d'un diplôme ≤ bac +2
    . Aide au jeune apprenti mineur : 4 400 € pour la 1ère année de contrat.

Devenir maître exploitant

C'est accompagner par la pratique et l'échange les futurs agriculteurs dans la mise en oeuvre de leur projet d'installation

  • Conditions :
    . Exercer l’activité de responsable d’exploitation depuis plus de 4 ans (inscription MSA)
    . Avoir une comptabilité de gestion
    . Présenter un équipement, des techniques et des conditions d’accueil, de travail, d’hygiène et de sécurité conformes à la réglementation
    . Suivre une formation d’une journée
    . Ne pas avoir procédé à un licenciement économique dans les 6 derniers mois
  • Durée : de 1 à 6 mois. Il peut être fractionné en plusieurs périodes et faire l'objet d'aménagement (temps partiel, discontinuité, ...)
  • Rémunération :
    . Le maître exploitant doit verser au minimum 58 x le SMIC horaire/mois au stagiaire
    . Le Logement et la nourriture peuvent être fournis par le maître exploitant ou pris à l’extérieur par le stagiaire
    . Le stagiaire perçoit également une bourse d'état (bourse normale = 212,16 € net/mois, bourse majorée = 355,14 € net/mois sous conditions)
  • Contrat convention :signature d'une convention tripartite (Chambre d'agriculture, maître exploitant et stagiaire)
    Suivi du stage effectué par la Chambre d'agriculture
  • Volet social (charges, couvertures) :  la rémunération donne lieu au paiement de charges sociales minorées.
    Une assurance spécifique au stage est souscrite systématiquement.
  • Aides à l'employeur : le maître exploitant bénéficie d'uneindemnité de l'Etat (90 €/mois de stage effectivement réalisé)

Contacts

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Jean-François GOURDON

conseiller emploi-formation

Tél : 05 58 85 44 48 - 06 84 50 57 18