Développer la biodiversité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La biodiversité, c'est quoi ?

La biodiversité (contraction de « diversité biologique ») représente la diversité des êtres vivants et des écosystèmes.

Observer la biodiversité, c’est comprendre les relations et interactions entre les organismes vivants et leurs milieux de vie.

Pourquoi prendre en compte la biodiversité ?

L’espace cultivé est un milieu vivant dans lequel co-existent de nombreuses espèces (végétaux, insectes, vers de terre,  mammifères…). Parmi ces espèces, la biodiversité dite « fonctionnelle » apporte une diversité de services pour l’agriculture et vice - versa.

Il est important de la prendre en compte :

  • parce qu’elle constitue un réservoir potentiel d’auxiliaires naturels contre les ravageurs des cultures, et un réservoir de pollinisateurs
  • parce qu’elle contribue à la réduction des interventions phytosanitaires
  • parce qu’elle participe à limiter le ruissellement, l’érosion ou le transfert des produits phytosanitaires vers les cours d’eau
  • parce qu’elle joue un rôle dans le maintien des paysages

Rôle déterminant de l'agriculture pour la biodiversité

L’agriculture a toujours eu un effet déterminant vis-à-vis de la biodiversité, via la sélection, l’utilisation d’espèces, par la création de paysages, par ses itinéraires techniques…


Elle continue à jouer ce rôle, via les actions suivantes :

Adaptation des pratiques
Maintien des réservoirs de vie
  • à travers les mares, haies, fossés, talus...
Participation à la diversité des habitats et des paysages

Effets de la biodiversité sur l'agriculture

Voici quelques exemples de services fournis par la biodiversité à l'agriculture :

Vie du sol

Les vers de terre sont de véritables "ingénieurs du sol". Leur présence très importante (de l’ordre de 1Tonne par hectare !) permet de décomposer et recycler la matière organique. En plus de leur impact sur la qualité des sols, ils en améliorent aussi la structure par leurs galeries.
N’oublions pas qu’il existe toute une faune impliquée dans la décomposition de la matière organique.

Pollinisation

Les abeilles sont à l’honneur lorsqu’il s’agit de polliniser les cultures, et cette action a un impact sur de nombreuses plantes comme le tournesol et le colza. Outre les abeilles domestiques, il existe aussi beaucoup d’abeilles dites « sauvages » présentes dans l’environnement.

Gestion des ravageurs

Exemple bien connu de la prédation d’insectes ravageurs : la coccinelle sur les pucerons. Bien d’autres espèces aident à réguler la présence de ravageurs : carabes (sur escargots et limaces, peut être même sur les graines d’adventices), syrphes (pucerons), chrysopes (pucerons), araignées (régulatrices des insectes en général)…

Contacts

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Xavier LEJUS

conseiller agronomie-environnement

Tél : 05 58 85 43 92

A lire aussi

Bon à savoir

Dans des sites Natura 2000, possibilité de souscrire une MAEC , mesure agro-environnementale et climatique pour favoriser la biodiversité sur les parcelles agricoles.

comment ça marche